Les documents de voyages essentiels pour un voyage au Chili

Vous avez pour projet de franchir le territoire européen pour aller en direction du Chili ? Il est indispensable que vous soyez en possession de tous les documents administratifs de voyage essentiel, notamment le passeport et le visa. Voici donc tout ce que vous devez savoir à propos de ces derniers.

Passeport : indispensable pour aller au Chili

Le passeport est, en quelque sorte, la clé qui vous permet d’ouvrir votre porte de sortie de l’Europe. En effet, c’est principalement grâce à ce document que vous pouvez obtenir l’autorisation de franchir les frontières : que ce soit pour sortir de l’Europe ou pour atterrir au Chili. Le passeport fait, donc, office de document officiel et il ne faudrait absolument pas que vous le perdiez. Si vous avez déjà votre passeport, il faudrait que vous vous assuriez que celui-ci soit valide pendant, au moins, 6 mois à partir de la date où vous êtes entrée au Chili. Cela vous permet d’éviter toutes sortes de complication au cas où vous seriez tenu de prolonger la durée de votre séjour. Si vous n’avez pas encore votre passeport, il va falloir que vous remplissiez un formulaire de demande qui est disponible dans votre mairie. Vous aurez également besoin de timbres fiscaux, de photos d’identité, de justificatif de domicile ainsi que de votre carte d’identité. Le délai d’obtention du passeport peut être assez long, selon chaque cas. Au minimum, le document vous sera livré dans les 15 jours qui suivent la déposition de votre demande. Il est fortement déconseillé de vous y prendre qu’à la dernière minute.

Visa : est-ce un document obligatoire ?

La demande d’un Visa n’est pas obligatoire si la durée du séjour que vous feriez au Chili est de moins de 3 mois. En effet, un reçu, qui sera daté et tamponné, vous sera remis par la police des frontières dès que vous entrez sur le territoire chilien. Vous pourrez alors l’utiliser en guise de visa court séjour. Veillez à ne pas le perdre puisque les forces de l’ordre locales vous le réclameront au moment où vous allez quitter le territoire. Pour un séjour au-delà de 3 mois, vous serez tenu de faire une demande de visa. Mais, vous devez aussi faire une déclaration de votre statut (étudiant, salarié, entrepreneur, etc.). Réalisez toutes les formalités administratives en France. Cela vous évitera les démarches fastidieuses.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *